Mgr Luc Cyr 2011-

Mgr Luc Cyr 2011-
Mgr Luc Cyr
Mgr Luc Cyr 2011-
Notre archevêque depuis 2011

Le huitième évêque et le cinquième archevêque de Sherbrooke |

Le huitième évêque et le cinquième archevêque, Mgr Luc Cyr 2011-

Notice biographique :

Né à Saint-Jérôme le 21 novembre 1953, Il est ordonné prêtre le 29 août 1980, en l’église Sainte-Paule de Saint-Jérôme, par Mgr Charles Valois, évêque de ce diocèse. En 1980, il est nommé vicaire à la cathédrale de Saint-Jérôme et à Saint-Louis-de-France de Terrebonne jusqu’en 1984. Après des études en spiritualité à Florence (1984-1985) et en théologie morale à l’Académie alphonsienne de Rome (1985-1987), on le nomme curé de la paroisse Notre-Dame-de-l’Assomption de Blainville (1987-1994) et vicaire général de Saint-Jérôme (1994-2001); il accompagne les futurs prêtres (1992) et agit à titre d’animateur de zone pastorale dans le diocèse de Saint-Jérôme (1994-2001). Devenu Prélat d’honneur en 1999, il est élu évêque de Valleyfield le 10 mai 2001. Il est ordonné en la Basilique-Cathédrale Sainte-Cécile de Valleyfield le 17 juin 2001. Promu archevêque de Sherbrooke le 26 juillet 2011, il inaugure son ministère épiscopal le 29 septembre 2011.

Il devient, en 2011, chancelier de l’Université de Sherbrooke et chancelier du Séminaire de Sherbrooke. Délégué de la Conférence des évêques catholiques du Canada auprès du Renouveau charismatique, secteur francophone (2011), il préside le Comité du laïcat (2011-2012) et est membre de l’exécutif de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ) en 2011-2012. Il est également membre du Conseil permanent (2011-2015) et président du Conseil Communautés et ministères de l’AECQ (2012-2015). Depuis 2015, il occupe le poste de cotrésorier à la Conférence des évêques catholiques du Canada et de vice-président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec.

Devise : Un seul coeur, une seule âme. (Ac 4, 32)

Blasonnement

« Taillé. »
« Au champ dextre d'azur chargé de trois anneaux entrelacés d'or. »
« Au champ senestre d'or à l'étoile d'azur en pal, à cinq rais. »
« Listel d'or. »
« Devise : Un seul coeur, une seule âme. » (Ac 4, 32)
« L'écu et le listel sont adossés à une croix épiscopale d'or. »
« Cimier : un chapeau d'archevêque à trois rangs de houppes posées 1, 2, 3 à dextre (droite) et à senestre (gauche) de l'écu, le tout de sinople. »

Symbolique

« Au champ dextre d'azur : ce champ triangulaire qui recouvre la moitié de l'écu est de couleur azur et occupe toute la partie située à droite (à dextre) de l'écu. »

« Les trois côtés du triangle évoquent Dieu Père, Fils et Saint-Esprit, les assises trinitaires de la spiritualité de communion du porteur de ces armes. L'émail azur souligne cette spiritualité. »

« Les trois anneaux entrelacés d'or : rappellent l'unité des trois Personnes de la Sainte-Trinité et l'harmonie qui doit exister entre l'évêque, le clergé et les fidèles d'un diocèse. L'un d'eux tient lieu de l'anneau épiscopal qui symbolise le pouvoir pastoral et la plénitude du sacrement de l'Ordre. »

« Au champ senestre d'or : ce champ, également triangulaire, est d'or et recouvre l'autre moitié de l'écu. Le métal or symbolise ici la valeur inestimable du don total de la personne de l'évêque aux fidèles de son diocèse. »

« L'étoile en pal d'azur à cinq rais : évoque spiritualité mariale Marie et de l'évangile en pal indique que la pointe au sommet de l'étoile est tournée perpendiculairement vers le haut de l'écu, vers le ciel, vers l'au-delà. Cette expression remémore le salut éternel. »