Mgr Antoine Racine 1874-1893

Mgr Antoine Racine 1874-1893
Portrait de Mgr Antoine Racine
Mgr Antoine Racine 1874-1893
Peinture de Mgr Antoine Racine photographiée par Denis Beaulieu
Mgr Antoine Racine 1874-1893
Mgr Antoine Racine en 1874 Photographe: J.E. Livernois
Mgr Antoine Racine 1874-1893
Mgr Antoine Racine Photographe: G. Felicy, Roma

Le premier évêque de Sherbrooke |

Le premier évêque, Mgr Antoine Racine 1874-1893

Notice biographique :

Né le 26 janvier 1822, à Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette, Mgr Racine fut ordonné prêtre le 12 septembre 1844, dans la basilique de Québec. Son ministère se déroule d'abord en paroisse : vicaire à Saint-Étienne de la Malbaie, premier curé de Princeville, curé de Saint-Joseph de Beauce, puis curé de Saint-Jean-Baptiste de Québec (1853-1874). Lors de l'érection du diocèse de Sherbrooke, par le Pape Pie IX, le 28 août 1874, Mgr Antoine Racine fut le choix de Rome pour être le premier pasteur de cette nouvelle Église. Il reçut l'ordination épiscopale le 18 octobre 1874. Dès les premiers mois de son épiscopat, Mgr Racine prit la charge de procureur diocésain qu'il garda jusqu'en 1892. Il fonda le Séminaire [Saint-Charles-Borromée] de Sherbrooke en 1875 et en fut le premier supérieur jusqu'en 1878. Il invita les Soeurs de la Charité de Saint-Hyacinthe, en 1875, à fonder l'Hospice du Sacré-Coeur. Il rechercha des communautés de religieuses et de religieux enseignants : les Soeurs de la Présentation de Marie (1870), les Frères du Sacré-Coeur (1882) et les Ursulines (1884). Devant l'incroyable pauvreté de ses diocésains, Mgr Racine fonda la Société de Colonisation de Sherbrooke (1881). Cette institution favorisa la formation de nouvelles paroisses en Estrie, 54 en tout, sous son pastorat. Il donna beaucoup d'importance à la formation des futurs prêtres, en leur donnant des cours de théologie et de pastorale. Il donna lui-même des instructions et prêcha des retraites aux communautés religieuses du temps. En résumé, on peut dire qu'il établit solidement les bases du nouveau diocèse. Il mourut, à Sherbrooke, le 17 juillet 1893, à l'âge de 71 ans.

Devise : In fide, spe et caritate radicatus ce qui signifie Enraciné dans la foi, l’espérance et la charité.

Armes : D’or à l’arbre arraché de sinople. Source : Armorial des évêques du Canada, page 158.